Comment rester sain après une chirurgie esthétique à l’étranger ?

Rester sain après une chirurgie esthétique à l'étranger

Vous avez décidé de voyager dans un autre pays pour une chirurgie esthétique, car les tarifs sont très abordables.

De vous reposer quelques semaines dans un endroit agréable et exotique.

Tout ça est excellent afin d’apprécier vos nouveaux seins, votre ventre plus plat ou votre visage plus jeune.

Cependant, vous n’êtes pas à l’abris à votre retour dans votre pays, car quelque chose de mal pourrait se passer.

Heureusement, si vous optez pour une chirurgie esthétique en Colombie, vous aurez beaucoup plus que des prix de 50 à 75 % moins chers, vous aurez un accompagnateur venant avec vous et un processus en 10 étapes qui va vous permettre de récupérer sans complications.

 

Il y a toujours des risques après une chirurgie esthétique

Beaucoup de choses peuvent mal tourner, si vous ne faites pas attention.

Bien que le tourisme médical, qui consiste à voyager dans un autre pays pour y subir une intervention, soit assez courant, vous ne pouvez pas tenir pour acquis de recevoir le même niveau de sécurité et d’expertise partout où vous irez.

En d’autres termes, quel que soit l’attrait d’un pays ou d’un prix donné, vous devez faire vos devoirs.

L’Organisation Mondiale de la Santé a déjà créé une liste des pays selon leur niveau de qualité de leur système de santé et en jetant un coup d’œil, vous pouvez connaître la position du pays que vous désirez aller pour une chirurgie esthétique.

Selon cette liste de pays (page 174), la Colombie est classée 22ème concernant la qualité de leur système de santé tandis que le Canada est classé 30ème. De plus, aucun autre pays d’Amérique Latine n’est mieux classé que la Colombie.

Par conséquent, ne pariez pas sur votre sécurité ou votre apparence pour économiser de l’argent, car vous pouvez vous retrouver avec de graves problèmes à votre retour qui pourraient affecter votre vie. Si vous envisagez de vous rendre à l’étranger pour une chirurgie esthétique, renseignez-vous sur le tourisme médical de ce pays.

 

Est-il sécuritaire de voyager à l’étranger pour une chirurgie esthétique ?

Des chirurgiens esthétiques qualifiés qui opèrent dans des centres médicaux avec des mesures de sécurité au niveau des hôpitaux sont disponibles dans un certain nombre de pays.

Cependant, il est également important de prendre des précautions supplémentaires lorsque vous voyagez dans un autre pays pour une chirurgie esthétique afin de vous assurer de vivre une expérience sûre et sécuritaire.

Quoi qu’il en soit, si vous voulez d’excellents résultats, votre première étape consiste à trouver un chirurgien esthétique qualifié qui se spécialise dans la procédure que vous souhaitez.

Il est faut de dire que l’emplacement et le prix doivent toujours être secondaires, car cette affirmation provient toujours des chirurgiens de votre pays qui proposent des tarifs exorbitants et qui sont complètement déconnectés de la réalité.

Leurs excusions et justifications ne tiennent pas la route, car un bas prix ne signifie pas de mauvaise qualité. En Colombie, l’éducation universitaire est gratuite, le coût de la vie est bas, la marge de profit est plus basse, les honoraires des chirurgiens sont plus bas, les frais pour la salle d’opération sont également réduits, donc un coût aux clients excellent avec une qualité optimale.

Si la qualité des chirurgies esthétiques au Québec était tellement haute, pourquoi peu de gens des autres pays vont au Québec pour se faire opérer ?

 

Comprendre les risques de partir à l’étranger

Toute chirurgie esthétique comporte un certain degré de risque, même entre les mains des plus compétents médecins.

Lorsque vous restez près de chez vous, il est beaucoup plus facile de vérifier les qualifications et les expériences d’un chirurgien esthétique, la qualité et les compétences de son personnel et la sécurité de la salle d’opération avant de décider d’avoir une intervention avec lui.

Il y a quand même un risque, celui de baisser votre garde en lui donnant une confiance aveugle et ne jamais chercher à connaître ses antécédents concernant les patients passés. Cherchez sur les forums en ligne et vous verrez qu’il y a de nombreux problèmes qui existent.

Lorsque vous voyagez à l’étranger, vous perdez une grande partie de ces informations. Il est plus difficile de visiter le chirurgien en personne ou voir le centre d’opération à l’avance. Vous n’êtes peut-être pas familier avec les systèmes de santé et juridiques de ce pays. De plus, si vous avez un problème après la chirurgie et une fois de retour dans votre pays, les risques d’avoir un bon suivi est à considérer, à moins que le chirurgien possède des gens de référence dans votre pays pour vous aider.

 

Les normes de sécurité et d’hygiène des salles d’opération

Il est faux de dire que certains pays, en particulier ceux qui sont réputés pour leur offre de chirurgie esthétique bon marché, peuvent ne pas imposer aux médecins ou aux hôpitaux les mêmes normes rigoureuses en matière de propreté de la salle d’opération, de qualification du personnel ou de préparation aux situations d’urgence auxquelles vous êtes habitué.

Ces affirmations proviennent encore une fois de chirurgiens qui se préoccupent uniquement de leurs intérêts et ont peur de vous perdre comme client, ont peur de perdre de l’argent.

De plus, avez-vous remarqué ce qui s’est passé avec les hôpitaux et centres pour personnes âgées au Québec à propos du coronavirus ? Ils sont dans un pays dit « développé » ?

En d’autres termes, le développement d’un pays n’a rien à voir avec le développement de la conscience d’une personne, peu importe d’où elle est…

Cela ne veut pas dire de ne pas tenir compte de l’environnement dans lequel vous vous retrouvez.

Serez-vous dans un pays où prévalent des maladies infectieuses auxquelles vous n’êtes peut-être pas immunisé ? Si tel est le cas, vous devez prendre des précautions supplémentaires et éventuellement vous faire vacciner plusieurs mois avant votre voyage.

 

Voyager trop tôt après la chirurgie peut être dangereux

Il est très important de se lever et de bouger fréquemment après la chirurgie pour minimiser le risque de caillots sanguins qui peuvent être très risqués.

Voler ou conduire sur de longues distances rend cette tâche difficile et les médicaments anticoagulants pour réduire le risque de caillots sanguins, tels que l’aspirine, sont interdits après une chirurgie esthétique.

Assis dans un avion pendant des heures ou endurer un trajet en voiture cahoteux peut également être inconfortable lors de la guérison des incisions.

Pour minimiser ces risques, vous devrez passer plusieurs semaines à vous détendre dans la région où vous subissez une intervention chirurgicale.

Lorsque vous venez en Colombie, nous vous demandons de passer au moins deux semaines dans le pays après une chirurgie esthétique.

 

Les complications sont souvent plus difficiles et coûteuses à traiter

Si un problème survient après une chirurgie esthétique effectuée loin de chez vous, vous devez soit vous rendre chez le chirurgien qui a effectué votre intervention, soit demander à un autre chirurgien esthétique qualifié près de chez vous de prendre en charge votre cas.

Les deux scénarios peuvent devenir très coûteux, très rapidement, et peuvent finir par vous coûter plus cher à long terme que d’avoir une intervention chirurgicale avec un chirurgien esthétique réputé et qualifié près de chez vous.

En vérité, la question est de savoir combien il y a eu de complications après une chirurgie esthétique à l’étranger ?  Non de créer une profonde peur qui a uniquement comme but de ne pas aller dans un autre pays afin de vous garder chez-vous pour payer des sommes astronomiques au chirurgien.

Selon L’Académie Oxford, leur rapport démontre que de 2010 à 2014, il y a eu 109 complications dans le monde en 5 ans après une chirurgie esthétique à l’étranger.

Le point important de sortir de votre pays annule les protections juridiques que vous auriez normalement avec une procédure médicale pratiquée au Québec ou au Canada, y compris le droit à la vie privée et les recours en cas de faute professionnelle.

En Colombie et probablement dans de nombreux pays, nous vous exigeons de payer une assurance complication/hospitalisation au coût de 100 $ afin de vous protéger et protéger le chirurgien en cas de complication et d’hospitalisation durant votre séjour.

De plus, il est extrêmement rare de voir des complications après deux semaines.

 

Les barrières linguistiques peuvent présenter des problèmes imprévus

Même si vous trouvez un excellent chirurgien esthétique hautement qualifié à l’étranger, si lui-même ou son personnel ne parle pas très bien votre langue (ou vice versa), cela peut entraîner une mauvaise communication sur vos objectifs et vos soins par la suite.

Avant d’accepter une intervention chirurgicale, assurez-vous que vous vous sentez à 100 % à l’aise et confiant que vous et votre chirurgien vous comprenez, même si cela signifie que vous devez engager un traducteur.

En Colombie, nous avons un accompagnateur du Québec qui se rend deux fois par année durant deux mois, donc il sera avec vous et ainsi vous guider et vous aider dans toutes vos démarches. Vous avez aussi une carte SIM pour communiquer rapidement et utiliser Internet partout.

 

Solution de chirurgie esthétique en Colombie

 


 

A propos de Claude Lasanté 209 Articles
Depuis plusieurs années, je crée des sites web pour les chirurgiens esthétiques avec qui je travaille en Colombie afin de permettre d'augmenter mon expertise dans ce domaine et ainsi rédiger des articles et des pages utiles aux gens. De plus, en ayant vécu 5 ans à Cartagena en Colombie m'a permis de connaître la ville, le pays et les gens afin de bien guider les patients ou visiteurs à prendre des décisions bien avisées pour passer un séjour agréable, sécuritaire et satisfaisant dans ce pays d'Amérique du Sud.