Ce que vous devez savoir des cicatrices après une chirurgie esthétique

des cicatrices après une chirurgie esthétique

Êtes-vous préoccupée par les cicatrices après une chirurgie esthétique ?

Avez-vous à l’esprit des images horribles de femmes avec des cicatrices indésirables ?

De nombreuses personnes sont comme vous avec des inquiétudes concernant les résultats de leur apparence suite à une chirurgie esthétique, mais dans la plupart des cas, c’est le manque de connaissance concernant la nature des cicatrices qui apporte ces craintes.

Voici quelques informations utiles qui vont vous permettre d’en savoir un peu plus sur les cicatrices et ainsi calmer vos doutes et vos inquiétudes si vous envisagez une chirurgie esthétique bientôt.

 

Que sont les cicatrices ?

Les cicatrices sont des marques visibles qui restent après la cicatrisation d’une plaie après une intervention chirurgicale.

Personne ne peut éviter d’avoir des cicatrices après une intervention chirurgicale ou à la suite d’une blessure.

Parfois, leur développement est imprévisible.

Malgré le fait que la plaie guérisse bien, il peut arriver qu’elle se traduise par une cicatrice qui affecte votre apparence. Les cicatrices peuvent être différentes en termes de couleur ou de texture entourant les tissus sains.

Les cicatrices sont des effets secondaires inévitables de la chirurgie. Vous ne pouvez généralement pas prévenir les cicatrices, mais certaines techniques chirurgicales peuvent produire des cicatrices plus petites et moins visibles.

La chirurgie laparoscopique et d’autres techniques mini-invasives en sont des exemples. Par rapport à la chirurgie ouverte, qui implique une plus grande incision, la chirurgie mini-invasive implique des incisions plus petites, ce qui réduit les cicatrices. Il permet également une récupération plus rapide et moins de douleur que la chirurgie ouverte. La chirurgie mini-invasive n’est pas toujours une option. Demandez au chirurgien si vous êtes candidat.

 

Comment les cicatrices se créent ?

Les cicatrices sont des réponses de guérison à une lésion cutanée et se présentent par des chéloïdes et des cicatrices hypertrophiques.

Lorsque la peau se guérit, du tissu cicatriciel se forme sur la plaie afin de réparer et de préserver la blessure. Il peut arriver que le tissu cicatriciel se développe excessivement. La cicatrice normale est constituée de tissu conjonctif, des fibres se déposent dans la peau par les fibroblastes qui maintiennent la plaie fermée.

Si vous avez moins de 30 ans et que vous avez la peau plus foncée, vous courez un risque élevé d’avoir des chéloïdes.

Les épaules, les bras, les lobes des oreilles, les joues et la peau sternale sont des cibles faciles pour les chéloïdes et les cicatrices hypertrophiques. De plus, les brûlures, le perçage des oreilles et d’autres facteurs qui prolongent la cicatrisation des plaies présentent des risques élevés de formation de chéloïdes et de cicatrices hypertrophiques.

 

Les cicatrices chéloïdes

En ce qui concerne les chéloïdes, les fibroblastes continuent de se multiplier malgré le fait que la plaie soit comblée.

Les chéloïdes sont typiques pour être beaucoup plus grandes que la plaie. La chéloïde est de couleur rose ou rouge et provoque des démangeaisons et peut être douloureuse.

La formation de chéloïdes peut être évitée par l’utilisation immédiate de feuilles d’élastomère de silicone, de ruban adhésif pour réduire la tension de la peau ou d’injections de corticostéroïdes.

 

Les cicatrices hypertrophiques

Les cicatrices hypertrophiques sont assez courantes et peuvent ressembler à une chéloïde.

La différence est qu’elles ne deviennent pas aussi grosses que les chéloïdes.

De plus, elles peuvent s’estomper après un certain temps. Elles ne s’étendent pas au-delà de la limite de la plaie d’origine et peuvent s’améliorer dans la période de 1 à 2 ans. Elles peuvent aussi causer de la détresse en raison de leur apparence ou de leurs démangeaisons.

Les cicatrices hypertrophiques peuvent également être héréditaires et il est impossible de prévenir complètement les cicatrices hypertrophiques.

Ce qui peut être fait, c’est la thérapie des cicatrices, qui peut aider à accélérer le processus de transition d’une cicatrice hypertrophique à une cicatrice plus plate et plus pâle.

 

Les cicatrices peuvent-elles être minimisées après la chirurgie ?

Voici certaines choses que vous pouvez faire pour aider votre plaie à cicatriser et minimiser les cicatrices :

  • Suivez les instructions de votre médecin pour prendre soin de votre incision ;
  • Surveillez les signes d’infection et si votre plaie devient rouge, enflée, douloureuse ou présente un écoulement nauséabond, appelez immédiatement votre médecin ;
  • Évitez l’exposition au soleil et portez des vêtements de protection et de la crème solaire ;
  • Demandez à votre médecin si vous pouvez masser votre cicatrice en toute sécurité une fois la plaie cicatrisée, car masser la plaie après sa guérison peut même éliminer les bosses qui restent ;
  • Maintenir un mode de vie sain, donc ne fumez pas, évitez l’alcool et les autres boissons déshydratantes et adoptez une alimentation saine et riche en protéines ;
  • Demandez à votre médecin si vous êtes une candidate pour des pansements en silicone ou des injections de stéroïdes. Les feuilles de gel de silicone sont des tampons transparents collants qui recouvrent la plaie. Elles peuvent accélérer la guérison et rendre les cicatrices moins rouges et moins douloureuses. Les injections de stéroïdes peuvent aider à prévenir la formation de cicatrices chéloïdes ;
  • Après la chirurgie, vous ne devez pas être pressée d’essayer de récupérer plus rapidement. Si vous donnez à votre corps suffisamment de repos, vous verrez plus tard que cela en valait la peine. Vos cicatrices deviendront lentement moins visibles au fil du temps.

 

Choisissez une chirurgie esthétique abordable et de qualité en Colombie

Notre chirurgien esthétique en Colombie a plus de 20 ans d’expérience dans la chirurgie esthétique avec des tarifs de 50 à 75 % moins chers. Une personne du Québec vous accompagne également durant votre séjour à Cartagena afin de vous assister dans vos démarches et vous aurez une carte SIM pour votre téléphone.

 

Solution de chirurgie esthétique en Colombie


 

A propos de Claude Lasanté 209 Articles
Depuis plusieurs années, je crée des sites web pour les chirurgiens esthétiques avec qui je travaille en Colombie afin de permettre d'augmenter mon expertise dans ce domaine et ainsi rédiger des articles et des pages utiles aux gens. De plus, en ayant vécu 5 ans à Cartagena en Colombie m'a permis de connaître la ville, le pays et les gens afin de bien guider les patients ou visiteurs à prendre des décisions bien avisées pour passer un séjour agréable, sécuritaire et satisfaisant dans ce pays d'Amérique du Sud.