Est-ce que la grande demande en chirurgie esthétique va continuer après la Covid-19 ?

Covid-19 et chirurgie esthétique

Au début de la pandémie, les choses n’allaient pas bien dans le domaine de la chirurgie esthétique.

Avec l’interdiction de nombreuses chirurgies dans les hôpitaux et les cliniques médicales, les procédures électives se limitaient aux chirurgies plastiques de nature reconstructive.

Puis, il y avait le sentiment général de peur et d’inconnu. Les patients ont annulé des chirurgies esthétiques, craignant de nouveaux risques face à la Covid-19. Certaines personnes n’étaient plus en mesure de payer leurs procédures en raison de leur changement de revenus et ainsi réduire leurs dépenses.

Cependant, cela n’a pas duré longtemps.

En quelques mois, les restrictions sur les chirurgies ont été levées en Colombie et ailleurs, les pratiques se sont à nouveau ouvertes et un plus grand nombre de personnes se sont intéressées à la chirurgie esthétique et à d’autres procédures esthétiques.

En fait, la Covid-19 a augmenté le nombre de gens à s’intéresser à la chirurgie esthétique, car maintenant au travail, ils ont plus de temps à regarder leurs défauts sur leur écran que dans le miroir.

 

La Covid-19 a augmenté le nombre de gens à s’intéresser à la chirurgie esthétique

Vous pouvez vous demander qui voudrait une chirurgie esthétique au beau milieu d’une pandémie !

À première vue, il semble étrange que l’idée de la Covid-19 et du confinement conduisent à un plus grand intérêt pour la chirurgie esthétique.

En parcourant les médias sociaux, vous voyez de nombreuses personnes portant des pyjamas et oubliant de se brosser les cheveux avant d’ouvrir leur ordinateur portable et faire du travail à leur domicile depuis leur canapé.

Cela vous amène à vous demander comment cette attitude décontractée et un intérêt accru pour les améliorations cosmétiques peuvent exister simultanément.

En fait, c’est le bon moment !

Avec le passage du travail à l’extérieur au travail en ligne, de nombreuses personnes ont changé leurs habitudes qui consistaient à se regarder dans le miroir lorsqu’ils allaient aux toilettes pendant les pauses à une nouvelle habitude de se regarder des heures sur un écran à chaque jour, surtout dans le cadre de réunions virtuelles.

 

Les gens ont plus de temps à regarder leurs défauts au travail

Quiconque s’intéressait auparavant à la chirurgie esthétique, mais qui s’inquiétait de la période de récupération a soudainement une opportunité en or. Alors qu’ils auraient encore besoin de temps libre, ils auraient besoin de moins de jours de maladie puisqu’ils pourraient travailler chez-eux à mesure qu’ils se rétablissaient.

De plus, cette garde-robe confortable pour le travail à domicile se traduit bien par une garde-robe de récupération post-opératoire.

Pour ceux qui n’ont soudain pas eu besoin de se déplacer, d’acheter des repas et de se concentrer sur leur garde-robe de travail, la pandémie a également signifié plus d’argent dans leurs poches par des dépenses moindres.

Par conséquent, ils ont eu amplement le temps d’analyser leurs rides, leurs plis, leur menton double, leurs bourrelets et autres conditions désagréables.

Comme on pouvait s’y attendre, les gens se sont rapidement tournés vers la recherche de solutions. Et ainsi, des milliers et des milliers de personnes ont commencé à recourir à la chirurgie esthétique pendant la pandémie.

 

Quelles chirurgies esthétiques ont reçu un coup de pouce de la pandémie ?

L’année 2020 a tout changé y compris les tendances de la chirurgie esthétique.

Pendant des années, l’augmentation mammaire avait régné en maître avec l’abdominoplastie, la chirurgie des paupières et le lifting du visage complétant le top quatre.

Ces procédures sont restées populaires en 2020. Après tout, il y a une raison pour laquelle les gens sont si intéressés par elles et la pandémie a facilité l’obtention et le rétablissement de ces procédures.

Cependant, l’intérêt pour les procédures faciales a considérablement augmenté, grâce à des plateformes de chat vidéo. Les patients ont commencé à demander tout, de la liposuccion du menton au lifting du visage avec une fréquence plus élevée que jamais.

Il y avait également un intérêt accru pour les procédures de spa médical, telles que le botox, ce qui a incité de nombreuses pratiques à se concentrer davantage sur leurs offres non chirurgicales.

 

Changement durable ou tendance éphémère ?

Beaucoup se demandent si cet intérêt accru pour la chirurgie esthétique en général et les procédures faciales en particulier va durer une fois que la pandémie sera enfin maîtrisée.

Bien que cela soit difficile à prévoir, il est fort probable que ces tendances en matière de chirurgie esthétique se poursuivront même après le rangement des masques et les vaccins.

Premièrement, il y a le fait que, même si l’expression est surutilisée, la nouvelle normalité a peu de chances de céder la place à un retour de l’ancienne normalité. Les entreprises ont vu une productivité accrue et réduire leurs coûts en passant à un modèle de travail à domicile. Les gens viennent pour profiter de leurs discussions virtuelles et même lorsqu’ils socialisent à nouveau en personne, il est peu probable qu’ils éliminent cette nouvelle habitude de leur vie.

Deuxièmement, la génération Y vieillit. Les membres les plus âgés de la génération ont 38 ans en 2021. Grâce à la montée en puissance de la génération Z et de plateformes comme TikTok, ils sont également parfaitement conscients qu’ils ne sont plus les jeunes de ce monde. Contrairement aux générations précédentes, ils sont proches du 40 ans tout en vivant dans un monde en ligne. Même si la nouvelle normalité devait complètement disparaître, les médias sociaux ne le seront pas.

En tant que tel, la tendance à la chirurgie esthétique pourrait perdre de son élan dans un monde post-pandémique, mais il est peu probable qu’elle disparaisse après la pandémie.

 

Choisissez une chirurgie esthétique abordable et de qualité en Colombie

Notre chirurgien esthétique en Colombie a plus de 20 ans d’expérience dans la chirurgie esthétique avec des tarifs de 50 à 75 % moins chers. Une personne du Québec vous accompagne également durant votre séjour à Cartagena afin de vous assister dans vos démarches et vous aurez une carte SIM pour votre téléphone.

 

Solution de chirurgie esthétique en Colombie


 

A propos de Claude Lasanté 209 Articles
Depuis plusieurs années, je crée des sites web pour les chirurgiens esthétiques avec qui je travaille en Colombie afin de permettre d'augmenter mon expertise dans ce domaine et ainsi rédiger des articles et des pages utiles aux gens. De plus, en ayant vécu 5 ans à Cartagena en Colombie m'a permis de connaître la ville, le pays et les gens afin de bien guider les patients ou visiteurs à prendre des décisions bien avisées pour passer un séjour agréable, sécuritaire et satisfaisant dans ce pays d'Amérique du Sud.